Les femmes que j’aime

Les femmes que j’aime

Les femmes que j’aime ont les yeux grands ouverts. Elles savent voir plus loin que le creux de leur nombril. Les femmes que j’aime sont souriantes, bienveillantes, elles diffusent autour d’elles la joie de se savoir vivantes. Les femmes que j’aime sont lucides. Elles se trompent parfois (souvent) mais elles retiennent la leçon. Indulgentes, elles accordent aux autres le même droit à l’erreur. Les femmes que j’aime sont astucieuses et réfléchies. Leur sagacité effraie les perfides et intimide les superficielles. Les femmes que j’aime ne rivalisent pas, ne sont pas envieuses, ce ne sont pas des pestes. Elles n’ont rien d’un fléau. Les femmes que j’aime sont vulnérables, mais elles sont les seules à le savoir. Elles voient le verre à moitié plein…la plupart du temps. Les femmes que j’aime parlent haut et fort. Elles affirment, elles revendiquent, elles persistent. Mais elles savent écouter. Les femmes que j’aime ne savent pas à quel point elles sont belles. Elles ne misent pas tout sur le paraître. Elles sont.

Je les admire, et elles m’inspirent. Ce sont des fées qui gravitent autour de moi.

 

 

 

Publicités